Publié dans Thriller

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

Coucou les amis,

J’ai eu la chance qu’une cliente de mon mari, après avoir discuté lecture avec elle, me prête ce roman.

Auteur : Joël DICKER

Édition : De Fallois

Pages  : 857

Résumé

« À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? »

Avis

Je sais que ce roman a eu un gros succès et est même passé à la télévision. Mais après avoir regardé une demi heure j’ai changé, je trouvais cela un peu mou. Mais maintenant que je l’ai lu, je me pose une grande question : Pourquoi je en l’ai pas lu plutôt? Parce que franchement j’ai adoré. Bon le début est aussi un peu long comme je l’avais constaté avec la série, mais une fois passé ces pages, j’étais transportée, je voulais savoir.

On suit l’enquête avec Marcus Goldman, on enquête avec lui. On se rend compte qu’on ne connait pas toujours les gens autant qu’on le pense : ils ont souvent des secrets. La preuve avec l’écrivain Harry Quebert, un ancien prof de faculté de Marcus avec qui il a continué de fréquenté, ils étaient amis de longue date.

Au fil des pages et des flashbacks, on découvre les personne vivant à Aurora dont Nola, jeune fille de 15ans, le grand amour d’ Harry qui a 35 ans à ce moment-là. L’auteur nous emmène dans une course contre la montre effréné à la recherche de la vérité tout d’abord pour essayer de sortir Harry Quebert de prison, mais aussi parce que Marcus doit rendre un manuscrit tout en ayant la « maladie de l’écrivain »:  la page blanche.

J’ai vraiment eu du mal à lâcher le livre, je voulais savoir, comprendre ce qui est arrivé à Nola. Savoir qui lui avait fait cela. Plusieurs suspects sont interrogé, j’ai même pensé à d’autres qui semblaient bien sous tout rapports, mais je sais qu’il faut se méfier des apparences. L’auteur a su me mener où il voulait et ne dévoiler la vérité qu’au moment où il l’avait décidé. Je suis tombé des nues plusieurs fois. Et c’est ce que j’ai apprécié dans ce roman.

Il y a beaucoup de personnages, toute une ville a été meurtrie lors de la disparition de Nola. L’auteur ne s’est pas arrêté à quelques personnages de l’entourage de la jeune fille, au fil des pages on en découvre d’autres ou on en apprend plus sur certains mystérieux. Je les ai trouvé tous bien décrit, avec chacun une personnalité, un caractère.

C’est en tout cas un coup de cœur, et un auteur que j’ai envi de relire.

Note : 5 sur 5.

Un commentaire sur « La vérité sur l’affaire Harry Quebert »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s