Challenge 2019 : De solstice en Equinoxe·Challenge de littérature de l'imaginaire 7e·Science-fiction

Delirium

Auteur: Lauren OLIVIER

Édition : Livre de poche jeunesse

Pages : 452

Résumé

« Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…« 

Avis

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi peut ressemble un monde sans amour? Je ne vous parle pas que de l’amour que l’on peut ressentir pour son compagnon ou compagne, mais aussi l’amour que l’on peut avoir pour son enfant. Je vous conseille dans ce cas de découvrir ce roman. Il y a soixante quatre ans l’amour a été déclaré comme une maladie à éradiquer, un remède à été mis au point. Chaque individus doit à dix-huit ans subir le protocole.

Lena est impatiente que la date de son protocole passe pour ne plus craindre cette maladie, mais ça c’est avant, avant de rencontrer Alex. Il compte bien lui ouvrir les yeux sur ce que veut dire un monde sans amour, sans plus aucun sentiment.

Cela fait longtemps que j’ai ce livre dans ma PAL, mon frère me l’avait offert il y a plusieurs années maintenant (c’est fou ce que le temps passe vite). Je l’avais commencé mais j’avais vite décroché, je n’étais pas attiré bien que le résumé me plaisait beaucoup. Je dois lire des reliques de ma PAL pour un challenge, je me suis dit que ce serait l’occasion de le réessayer, surtout que sur la blogosphère j’ai vu beaucoup d’avis positif de ce livre. Je ne le regrette pas du tout. Maintenant en plus je le lis avec les yeux d’une mère et moi qui dit tout le temps à mon fils que je l’aime, que c’est le plus beau… je ne me vois pas avec un monde sans amour.

Lena est une jeune fille qui n’as pas du tout confiance en elle, mais vu le monde où elle vit et l’épreuve qu’elle a subi étant jeune on comprend pourquoi? Alex lui fera découvrir la vie différemment.  C’est un jeune homme plein de ressource et de surprise. Lena va se révéler au fil de la lecture, même si elle est peu sûre d’elle, elle ira au bout de ce qu’elle décide.

Il y a deux autres tomes qui je compte bien trouver car je voudrai savoir comment va évoluer le monde dans lequel Lena vit et voir aussi son évolution au fil de la saga.

C’est une lecture très agréable.

Publicités

10 commentaires sur “Delirium

  1. Ce premier tome ne m’avait pas autant plu qu’à toi, mais je suis d’accord sur le fait qu’un monde sans amour serait détestable 🙂 J’espère que tu aimeras les tomes suivants ! Franchement, hormis le fait qu’il n’y a pas beaucoup d’action dans les livres 2 et 3, ça se lit facilement.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s