52 semaines SFFF·Challenge littérature de l'imaginaire·Fantasy

La passe-miroir: les fiancés de l’hiver

Auteur : Christelle DABOS

Édition : Galimard Pôle Fiction

Pages : 567

C’est un livre beaucoup vu sur la blogosphère et les pages de lectures de Facebook. Lorsque je l’ai trouvé dans les nouveautés de la médiathèque, j’ai sauté sur l’occasion.

Résumé

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

Avis

On rencontre Ophélie, une jeune fille réservée avec le don de liseuse mais aussi de passer entre les miroirs. Elle lit les objets, ceux qui y sont rattachés du fait de les avoir touchés.  Elle se voit fiancée du jour au lendemain à un homme du clan des Dragons vivant sur une autre arche.

Elle doit quitter sa famille pour vivre avec lui. Le temps des fiançailles, elle est accompagnée de sa tante et marraine qui devra la chaperonner. Elle se trouve projeté dans un monde complètement différent de ce qu’elle connait, fait d’illusion au sens propre et figuré et de faux semblant. Plusieurs clans se confrontent et se font une sorte de guerre plus ou moins ouverte avec des coups bas possibles. Tout cela pour plaire à l’esprit de famille Farouk.

Chaque arche ou presque a un esprit de famille qui est l’ancêtre de ceux qui vivent sur les arches et leur donne des dons.  Chaque esprit de famille a des dons bien à lui.

Ophélie semble une jeune femme timide et empotée qui se cache derrière ses lunettes et son écharpe, elle est aussi très maladroite suite à un accident après un passage de miroir. Elle n’apprécie pas que l’on dirige sa vie et compte bien se faire sa place, malgré sa réserve naturelle.

Thorn, le fiancé, est plutôt insaisissable. Je n’ai pas réussi à me faire une opinion sur lui. Il est détesté par tout le monde ou presque. L’auteure en a fait quelqu’un de très mystérieux dont les pensées sont fermées à double tour. Je n’ai pas trouvé la clé pour me faire une réelle opinion sur lui.

Le roman est constitué en deux parties. J’ai trouvé la premier assez longue, mais en même temps importante puisque l’auteure plante le décor de ce monde. La deuxième partie est plus mouvementée, et on entre vraiment dans les intrigues « de la cour ».

Lecture un peu mitigée, mais la fin me donne envie de connaitre la suite et de comprendre les caractères des principaux personnages.

cli6b-homovampiris_fabienclavel

Publicités

7 commentaires sur “La passe-miroir: les fiancés de l’hiver

  1. Pour moi ça avait été un flop total… après je vais essayer de le relire parce que je me suis forcée à le lire étant donné le fait que tout le monde l’avait lu et que je l’avais depuis très longtemps dans ma PAL… j’espère que la seconde fois sera la bonne mais j’avais carrément abandonné à l’époque

    Aimé par 1 personne

    1. Je me suis aussi forcé pour la 1ere partie que j’ai trouvé très longue, même si je la pense nécessaire.
      J’ai plus de plaisir à lire le tome 2.
      Mais ça ne sera pas un de mes coups de coeur de l’année.
      J’espère que lorsque tu seras à nouveau tenté pour une 2e lecture tu apprecieras plus

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s