Publié dans 52 semaines SFFF, Challenge des 12 thèmes, Challenge littérature de l'imaginaire, Fantasy

Un palais d’épines et de roses

Coucou les amis

Je vous propose une nouvelle chronique de Fantasy qui correspond à plusieurs de mes challenges.

Lorsque j’ai vu ce livre à France Loisir, je me suis dit pourquoi pas. Je l’ai beaucoup vu passer en fin d’année sur la blogosphère et les groupes de lectures avec des avis favorables.

 

Auteur : Sarah J. MAAS

Édition : France Loisir

Pages : 528

 

Résumé

« En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?
A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix. »

 

Avis

C’est l’histoire de Feyre qui tue un Fae car elle doit nourrir sa famille qui meurt de faim pendant l’hiver. Mais voilà, qui tue un Fae doit en subir les conséquences. Elle sera emmenée à Prythian, le royaume des immortels, peuple qu’elle déteste comme la plupart des humains.

Là-bas, elle va leur découvrir un autre visage, et s’attacher à eux, grâce à Tamlin, le grand seigneur Fae qui l’a conduit dans son palais. Elle apprendra au fil du temps qu’un sort maléfique pèse sur ce peuple. Pourrait-elle les aider ? C’est ce que l’on découvrira à travers la lecture de ce roman.

 

Le livre reprend le thème général du conte de fée La Belle et la Bête. On y retrouve le côté où il faut se méfier des apparences qui peuvent être trompeuses que ce soit un physique mais aussi ce que l’on pense savoir de quelqu’un ou d’un peuple comme ici. Il y toujours des personnes qui pensent différemment et qui ne sont pas « du même moule ».

J’ai aimé que l’héroïne s’ouvre doucement aux personnes qui la « gardent captive ». Feyre a dû apprendre à se débrouiller toute seule pour nourrir a famille et survivre, elle aura beaucoup de mal à leur faire confiance au début. Mais à laisser le temps au temps, elle comprend qu’elle peut aussi s’appuyer sur autrui.

J’apprécie énormément Tamlin qui fait beaucoup d’effort pour paraitre correcte et ne pas trop se moquer de cette humaine. On comprend très vite que ce grand seigneur à plus l’habitude de fréquent les soldats sur les champs de batailles que de faire des soirées mondaines. Lui aussi, grâce à Feyre va changer, et trouver une personne qui lui ressemble, et qui fera passer les autres avant sa personne.

Il fera tout pour protéger la jeune femme, quitte à mentir et que d’autres souffrent. Mais c’est oublier la force de caractère de Feyre qui bravera tous les dangers pour lui.

 

Grand coup de cœur pour ce premier tome. Je suis pressée de lire la suite et de voir comment va évoluer l’histoire de Feyre et Tamlin. Pour certains, le début paraitra peut-être un peu long, mais l’auteure nous explique leur monde et aussi leur histoire. Ce que j’ai trouvé très intéressant pour aussi comprendre les caractères de chacun.

Et vous si vous l’avez lu qu’en avez-vous pensé ?

 

6 commentaires sur « Un palais d’épines et de roses »

  1. Bonjour.
    J’ai eu un coup de cœur pour cette histoire. Je l’ai d’ailleurs terminé il y a à peine deux jours.
    J’ai tellement aimé Tamlin et Feyre.

    Dis, tu penses quoi de Rhysand? On entends parler plus de Rhysand que de Tamlin dans la blogosphère et donc suis-je la seule à préféré Tamlin?

    Belles lectures.
    Alexia.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s